Skip to content

Le CIM publie sa première édition de l’Audio Time

La nouvelle étude Audio Time vient d’être publiée et complète l’information des études Audio du CIM. 

Pour rappel le CIM publie déjà deux autres études qui se limitent au média radio : la RAM qui mesure l’audience des radios (tous modes de diffusion confondus), et le Radio Stream Monitor qui mesure le « trafic » des streams digitaux des radios. L’Audio Time complète l’information en calculant la part de tous les types d’audio dans notre volume d’écoute quotidien (radio, podcast, streaming musical, etc.). Ayant déjà publié des études similaires dans le passé (l’Audio Observer), IP Belgium vous livre son analyse des évolutions des modes d’écoutes en 2021. 

Une durée d’écoute en forte croissance 

L’Audio occupe une part croissante dans nos activités, les Belges passant désormais quotidiennement environ 5 heures à écouter de la radio, du streaming musical, des podcasts, etc. Cette part de l’Audio était déjà essentielle dans le passé, et elle l’est d’autant plus aujourd’hui. De 2017 à 2021 la durée d’écoute a en effet augmenté de 40 minutes ! 

Nous savions déjà par les études précédentes que l’Audio accompagne la plupart des activités de la vie quotidienne dès le lever, de la toilette matinale au travail, en passant par les trajets en voiture et les repas… et que nous recherchons toujours un environnement sonore adapté pour chacune de ces activités. Les nouveaux modes de diffusion avaient déjà réussi à s’imposer tout doucement, mais la pandémie et les confinements successifs ont accéléré le processus. Durant cette période, les Belges ont découvert les nouveaux modes de diffusion et cela a résulté en un accroissement important de leur durée d’écoute. 

En parts d’écoute, la Radio a perdu des parts (passant de 81% à 66% du total audio), mais dans un total Audio beaucoup plus important. En réalité, en nombre de minutes quotidiennes, la radio a très peu perdu (-12 minutes), l’écoute se déplaçant de la FM vers le DAB+ ou l’écoute digitale (mais il s’agit du même contenu radio). Le streaming musical (Spotify, YouTube music, …) est venu quant à lui s’ajouter aux autres modes d’écoute, faisant progresser le total Audio quotidien de 4h20 à 5h00. 

Notons également que les deux types d’écoute sont assez complémentaires, la radio dominant en-effet l’écoute du matin et de la journée, jusque 18h00, et le streaming musical prenant le relai en soirée et plus particulièrement à la maison comme nous l’avions déjà montré dans les études précédentes d’IP (Audio Observer ou Life Observer). 

Les différences de comportement parmi les Belges 

Il existe toujours des différences notables entre le Nord et le Sud du Pays. Les Néerlandophones écoutent plus d’Audio (40 minutes de plus que les Francophones), et plus de radio Live (70% Share of audio). Au Sud, la radio domine toujours le paysage (61% Share of audio) et donne une plus grande part au Streaming musical. 

En termes d’âge, nous notons toujours cette scission entre les plus jeunes et les adultes actifs. Une différence que l’on note d’autant plus pour l’audio que pour les autres médias, car il s’agit du média d’accompagnement par excellence. Le fait de commencer à travailler, à se déplacer en voiture, etc. influence beaucoup les types d’audio écoutés. Les moins de 25 ans privilégient l’écoute de musique sur des plateformes de streaming comme Spotify ou YouTube, mais dès qu’ils entrent dans la vie active, leurs comportements changent très vite et la radio Live prend l’avantage sur toutes les autres formes d’audio. 

Vous trouverez dans le CIM Audio Time beaucoup d’autres informations sur d’autres cibles, le Share of audio, le Reach des différentes plateformes, les lieux ou les devices utilisés, … 

Découvrez déjà nos premières analyses en cliquant ici. 

BESOIN DE PLUS D’INFOS? 

Besoin de plus d’infos?

Marco Marini

Head of Research