Skip to content

La saison des films de Noël a officiellement démarré !

Quand débute réellement la fin de l’année ? A partir de quel moment sait-on que, là, ça y est, l’été est loin derrière nous, l’automne déjà bien entamé, et qu’il ne nous reste plus qu’à nous emmitoufler sous la couette avec un chocolat chaud (ou un grog, selon l’humeur) en attendant le printemps ?

Début novembre, pardi ! avec la programmation des téléfilms de Noël sur nos chaînes préférées… Ces films, qui proviennent majoritairement des Etats-Unis, sont une véritable institution. The Hallmark Channel, du nom du fabricant de cartes de vœux, en a fait sa spécialité, et compte plus de 150 inédits dans son catalogue (en 2020, il y en a encore eu 23). Sa grande concurrente, Lifetime, proposait également 34 inédits en 2020. En comptant les autres chaînes américaines et les téléfilms européens, ce sont plus d’une soixantaine d’inédits chaque année : largement de quoi satisfaire nos plaisirs coupables pendant les 2 mois qui nous séparent des fêtes.

Depuis le 2 novembre, RTL TVI programme ainsi 1 film de Noël hautement addictif chaque après-midi en semaine (de 13h45 à 15h15).  TF1, elle, en propose carrément 2 depuis plusieurs années, et rempli sa grille de rouges, de verts, de boules et de guirlandes, dès 14h10 et jusqu’à 17h20, du lundi au vendredi.
Quant à TMC, elle n’est pas en reste, avec une vingtaine de téléfilms par semaine (week-end compris), principalement programmés avant 14h00.

Côté chiffres, quelques 150.000 téléspectateurs ont été conquis chaque après-midi par les Noëls romantiques de RTL TVI, en 2020.  Principalement des femmes, de 15 à 54 ans.  Ceci représente 28% de parts de marché PRA 18-54 ans. Du côté de TF1, ce sont pas moins de 122.000 téléspectateurs en moyenne pour les 2 téléfilms proposés, et 21% de PDM sur les PRA 18-54.  Principalement des femmes également, de 15 à 64 ans (le programme étant cependant particulièrement attractifs sur les jeunes femmes).

Au moment de passer le cap de la nouvelle année, on dénombrait dès lors plus de 2 millions d’adeptes1 de ces comédies particulièrement réjouissantes quand le temps se fait maussade, soit 45% de la population belge francophone et 42% des 15-34 ans.

Le succès intemporel des films de Noël en fait une véritable valeur sûre pour votre marque, qui se retrouvera ainsi au cœur de la magie de cette période magique et enchantée.

1 * Audimétrie CIM Sud / Seuil de vision : au moins 10 minutes consécutives